Tableau & schéma

Processus pratique laque poncée

Procédés traditionnels de frabrication de la laque et de la laques poncés au Vn

Mars 2011 mini édition de :

  • synthèse par Gérad Holtzer sur un texte de

  1. Tran Huy Quang - Peintre et Professeur de laques poncés à l'Ecole des Art Appliqués de Hanoi, 2007

  • Avec l'assitance de Vuong Thi Minh Tâm, Chistian Courty pour l'artisanat en série, Robert Szabo pour la chimie de la laque.

Avertissement :

  • Les descriptions sont limitées aux informations fournies dans ce texte.

  • Elles ne concernent que les procédés traditionnels d’élaboration des laque et en conséquence ne traitent pas des laques non traditionnels sur objets réalisés de manière artisanale, semi-industrielle ou industrielle.

  • pour la terminologie il faut distinguer :

  1. La laque : le produit naturel avent application

  2. Le laque : le tableau de laque de l'artiste

Du laquier à la laque mûre

  • Arbre à laque : le laquier

  • Sève de laque

  • Laque brute

  • Laque mûre

  1. Laque acajou

  2. Laque de glaçage

  3. Laque noire

Caractéristiques du laquier : Toxicodendron succedaneum

  • Provinces de

  • (80 km Nord de

    Hanoï), Tuyen Quang, Yen Bai

  • Plantation naturelles ou industrielles,

    arbres 3 ou 4 m de haut

  • Première récolte à 3 ans pendant 3 à 4 ans

  • Récolte : 0,2.KG/an pour 1 arbre.

    Sève tous les 3 jours, durant l'année.

Provinces de Phu To (80 km Nord de Hanoï), Tuyen Quang, Yen Bai

Comment récolter la sève de laquier ?

  • Latex de consistance blanche, brunit et durcit au contact de l'aire

  • Récolte du crépuscule à l'aube

  1. Saignée de l'arbre,

  2. Récolte dans des caquilles tous les 3 jours

  3. Filtration dans des pots,

  4. Homogénéisation par centrifugation pendant 30mn

  5. Conservation dans des endroits aérés et à l'abri de la lumière, pendant plusieurs mois pour décantation

    Meilleure laque : entre septembre et janvier

Quelles sont les propriétés chimiques de la laque

Formule chimique : C6 H3 (OH)2C15H27

  • la laque est une émulsion contenant

  1. De l'eau (30%)

  2. quelques éléments minéraux (fer)

  3. des molécules organiques pour beaucoup hydrophobes. Parmi elles des gommes (polysaccharides complexes), 13%

  4. diverses protéines et surtout un mélange de molécules laccol à longue chaîne carbonée et hydrophobes

  5. Une enzyme : la "laccase".

  • C'est l'action de la laccose sur la laccol qui est à l’origine du durcissement de la laque : en catalysant l'oxydation de la laccol, elle déclenche une série de réactions de polymérisation de ces molécules

Comment obtenir la laque brute ?

  • Pour empêcher les gommes de précipiter en formant des agrégats, la laque est filtrée, homogénéisée, agitée. Cette étape donne la laque brute, qui est appliquée comme sous couche destinée à consolider les pièces à décorer.

  1. On fait évaporer l'eau pour que la laccase et l'oxygène de l'air provoquent l'oxydation de la laccol : les molécules de gommes, passent dans la phase huile : on otient une laque visqueuses, brun clair,ne contenant que quelques % d'eau et prête à l'emploi.

  • On y ajoute alors de la poudre de fer ou d'autre couleurs, par exemple le cinabre pour obtenir un rouge vermillon.

  1. Séchée, la couche de laque est résistante à l'eau, l'eau salée, l'humidité, le changement de température.

La laque brute

  • Elle sèche après 1 hre en couche mince à 20°c-30°c et 75% humidité.

  • Par humidité moindre et température plus élevée, le séchage sera plus difficile

  • Décomposition en couches successives après décantation pendant quelques semaines

Comment passer de la laque brute à la laque utilisable ?

  • Mixage mécanique et manuel pour déshydrater et obtenir plusieurs types de laque :

Quelles sont les phases schématisées de l'élaboration d'un laque ?

Élaboration d'un laque poncé

  • Dessin avec les couleurs sur un calque

  • Préparation du support (voc)

  • Dessin et couleur sur le support

  1. Contours du dessin avec la laque noire

  2. Séchage

  3. Zones de couleurs du clair au foncé avec la laque de couleurs saupoudrage avec argent, or, nacre, perle

  4. Séchage

  5. Recouvrement avec la laque acajou, vermillon, noire

  • Séchage

  • Ponçage pour retrouver les détails selon le dessin sur calque (pierre, charbon de bois, papier de verre)

  • Incrustation de coquilles d’œufs ou de nacre

  • Séchage et Ponçage

  • Lustrage avec éponge de cheveux humains et travail de la paume de la main.

Élaboration des support (Voc) : Synthèse des processus

Comment s'obtiennent les couleurs ?

  • Très peu de matières colorantes conviennent, car elles empêchent celle-ci de durcir ou de la faire tourner au noir. Voir tableau synthétique d'obtention des couleurs

  • Couleurs de base de laque : noir-jaune-brun

  • Couleur organique appliquée : vermillon, vermillon brillant, carmin et carmin foncé

  • Mélages

  1. Poudre d'or et /ou d'argent

  2. Coquille d'oeuf écrasée

  3. Nacre/perles en poudre

  • Colorants inorganiques de couleur vert et bleue oxyde de chrome, indigo.

Tableau synthétique d'exemples d'obtention des couleurs avec des mélanges

Comment utiliser des feuilles d'or ou d'argent ?

  • Préparer la poudre d'or ou d'argent

  • Appliquer la laque

  • Absorber la laque avec du papier

  • Sécher

  • Appliquer des feuilles d'or et d'argent ou répandre la poudre d'or et d'argent

Quelles autres technique sont utilisées

Laque en champlevé ou de Coromandel :

  1. Décalquer le dessin avec un burin sur le "voc"

  2. Mettre de la laque blanche sur les parties creusées

  3. Polir

Laque incrusté de nacre :

  1. Décalquer les motifs d'incrustztion sur le voc

  2. Briser les morceaux de nacre et choisir leurs couleurs

  3. Appliquer les nacres sur les parties incrustées

  4. Recouvrir de plusieurs couches e laque pour unifier le voc

  5. Poncer et polir

  6. Graver au burin pour accentuer les trais et mette de la laque noire sur les traits gravés

  7. Polir

Quels sont les outils utilisés pour l'élaboration des laques ?

  • Pinceaux en cheveux chinois ou poils de queue de bœuf

  • fourreaux en corne de buffle, en mica ou plastique

  • Truelles en côte de buffle

  • Burins à bouts trachants

  • Ponçage sous eau courante avec émeri ou

  • Pierre à effiler industrielle ou

  • Papier de verre fin

  • Charbon de bois

Quel est le délai de réalisation d'un laque ?

  • Varible selon les artistes

  • Mais il faut au minimum, sans le dessin préalable :

  1. Pour le support ( voc ) : au mois 1 mois

  2. Application de laque, séchage, et ponçage : au moins 6 semaines

Quelles sont principale caractéristiques comparées d'un laque et d'une penture ?

Annexes :

  • Les différends supports : matériaux pour recevoir le laquage

  • Détails d'élaboration des supports fine ( vocs)

Les différentes supports pour recevoir le laquage

  • Support en bois : Bois poreux, léger, à fibre fines, traité contre les termites, séchés pour avoir une humidité de 10 à 12%

  • Support en bambou ; pour les objets à forme ronde surtout. Bambous trempés dans l'eau, traités contre les termite, coupés en longueur, pour faire des cercles, collés entre eux, avec de la laque à 50%, + sciure. On y met de la laque transparente pour voir les veines de bambou.

  • Support en tissus contrecollés : préparer le moule, avec un tissu de tulle et la laque brut à 50% + sciure et répéter avec un nombre de couches de tissus selon lépesseur de l'objet.

Support ( Voc ) pour lisser avant la peinture de laque (1)

  • Contreplaqué endroit et envers

  • Mettre un renfort de tissu sur l'endroit, l'envers et les côtés

  1. Mettre une couche unie de laque brute.

  2. Couvrir à nouveau de tissu, puis donner une nouvelle couche de laque brute 55-60%

  3. Saupoudrer de sciure.

  • Mettre l'enduit pour réguler la surface (Bo)